Vous êtes ici : Accueil > Détail d'une actualité

Des recrutements pour booster l'attractivité

Des recrutements pour booster l'attractivité

Économie

17/12/2021

Dans l’optique d’agir sur le renforcement de l’attractivité du bourg-centre, véritable levier du développement du territoire, la CCHB et la Ville de Bagnères-de-Bigorre ont conjointement recruté une manager de commerce et un chef de projet «Petites villes de demain (PVD)».

 

 



Clémence Lailheugue,
Manager de commerce
Titulaire d’un master «parcours développement durable, aménagement, société, territoire», Clémence Lailheugue, 24 ans, a pour mission l’observation et l’analyse du tissu économique, le pilotage d’un programme d’animations co-construit avec les associations de commerçants (de Bagnères et de La Mongie), et le développement du plan d’actions stratégiques proposé par l’étude «Stratégie Développement Commercial et Artisanal» réalisée cette année, à commencer par la lutte contre la vacance commerciale.
« C’est un beau challenge », s’enthousiasme la toute nouvelle manager de commerce. « La Haute-Bigorre est très dynamique, Bagnères est une ville qui garde un esprit de village, c’est très intéressant ». Clémence Lailheugue travaille en étroite collaboration avec les élus, le chef de projet PVD (voir ci-dessous), la responsable du développement économique, mais aussi avec l’Office de Tourisme, les chambres consulaires et bien sûr, les associations de commerçants.

QUELQUES CHIFFRES >> La Haute-Bigorre, c’est 408 commerces (et artisans).
Contact : 06 07 17 17 21

 



Timothée Blourdier,
Chef de projet «Petites villes de demain (PVD)»
A 24 ans également, Timothée Blourdier vient de prendre les rennes du programme «Petites villes de demain», dispositif d’accompagnement de l’État visant à aider les collectivités de moins de 20000 habitants qui exercent des fonctions de centralité sur leur territoire environnant et qui présentent des signes de fragilité.
A la fois diplômé dans le secteur du tourisme et de l’aménagement du territoire, il est chargé d’analyser et de mettre en cohérence l’ensemble des dispositifs et des projets structurants déjà en cours (SCOT, CRTE, actions thématiques en matière d’habitat, de commerce et de mobilité) pour écrire un projet global, une stratégie unique dont découlera un plan d’actions. Et ce à l’échelle partagée de la Ville de Bagnères-de-Bigorre (bourg-centre) et du territoire de la Haute-Bigorre.
« Le dispositif Petites villes de demain permet de structurer, d’organiser pour agir vite », souligne Timothée Blourdier. « Il nous faut d’ici décembre 2022 écrire la stratégie et le plan d’actions qui en découle. »

Facebook   Twitter   LinkedIn