Vous êtes ici : Accueil > Détail d'une actualité

Une nouvelle responsable du développement économique

Une nouvelle responsable du développement économique

Économie

20/03/2019

Avec le recrutement d’Isabelle Laborde Lalanne, la communauté de communes poursuit son action au service de l’activité économique sous toutes ses formes. Et les nouveaux projets se multiplient.

 

Isabelle Laborde Lalanne a pris ses fonctions en février. Forte d’une solide expérience acquise notamment à la communauté d’agglomération Pau Béarn Pyrénées, à la CCI Pau Béarn puis à la tête de l’office du commerce et de l’artisanat de Pau, la nouvelle responsable du développement économique porte un regard optimiste et constructif sur notre territoire. « J’ai découvert de nombreux atouts », se réjouit-elle, « des activités et des richesses multiples en matière de tourisme, d’artisanat-commerce, d’agriculture et de belles entreprises industrielles mondialement reconnues dans leurs spécialités ». Un diagnostic qui fait rapidement place aux projets : « s’il est un marqueur fort en Haute-Bigorre, c’est bien la filière de l’eau, qu’on exploite sous différentes formes, du thermalisme à l’hydro-électricité en passant par les loisirs de montagne. C’est un atout différenciateur face aux territoires voisins, un moteur à travailler ». La dynamique est déjà enclenchée puisqu’une réunion du groupe « filière eau » du réseau French Tech Hautes-Pyrénées [*], s’est tenue à Bagnères le 14 mars dernier. Une réflexion autour de la « filière foudre » est, par ailleurs, également en cours.

Bâtir de nouveaux partenariats, développer les réseaux professionnels ou animer des projets collectifs, c’est le cœur de métier d’Isabelle Laborde Lalanne. Et comme le souligne Jacques Brune, le président de la CCHB, « son expérience et son réseau sont autant d’atouts pour mener à bien les nombreux projets de la collectivité ». 

La chargée de développement économique a bien sûr aussi pour mission d’accompagner les porteurs de projets économiques et de gérer l’offre de services de la collectivité (zone d’activités, immobilier, etc.) « Nous souhaitons renforcer les liens de la communauté de communes avec les entreprises, prioritairement avec celles implantées en Zones d’Activités Economiques (ZAE). Un questionnaire relatif à leurs projets d’investissement mais aussi à leurs attentes en termes de services et d’animations de leur ZAE leur sera transmis très prochainement. L’objectif étant d’identifier les besoins et les attentes mais aussi les services collectifs qui pourraient être déployés afin de renforcer et valoriser les zones ».

Isabelle Laborde Lalanne aura également la responsabilité de l’animation de l’Opération Collective de Modernisation en milieu Rural (OCMR) qui sera bientôt lancée via le FISAC (Fonds d’Intervention pour la Sauvegarde de l’Artisanat et du Commerce). Ce fonds prévoit 100 000 euros d’aides sur le territoire de la CCHB " pour financer des actions de fonctionnement (animation, communication et promotion commerciale, recrutement d’animateurs de centre-ville, diagnostics…) ou d’investissement (accessibilité, halles et marchés, signalétique commerciale, aides directes aux entreprises...) " [**] .

Autre opportunité d’envergure : le dispositif d’accompagnement des territoires à forte dimension industrielle présenté par le Premier Ministre en novembre dernier. 124 « Territoires d'industrie » répartis dans toute la France ont été identifiés comme présentant une forte identité et un savoir-faire industriels, et où l'ensemble des acteurs sont mobilisés pour le développement de l'industrie. Pour renforcer l'attractivité de ces zones qui concentrent la moitié des emplois industriels français, l'État va mobiliser des moyens administratifs, techniques, humains et une enveloppe totale de plus d’un milliard d'euros. Le " Territoire d’industrie " Béarn-Bigorre, qui réunit les villes de Pau, Tarbes, Lourdes et Bagnères-de-Bigorre, a ainsi été désigné parmi les 124 territoires retenus. Une aubaine pour la Haute-Bigorre qui co-pilote ce plan d’action local.

De nombreux dossiers s’empilent déjà sur le bureau d’Isabelle Laborde Lalanne. Autant de nouvelles perspectives pour le développement local.

 

Contact :

Isabelle Laborde Lalanne

06 76 10 04 75

ilabordelalanne@haute-bigorre.fr

 

 

Facebook   Twitter   LinkedIn